Origine du capucin

Historique
Très répandu dès le XVIIème siècle, d’origine probablement romaine, le capucin est fabriqué à Foix à partir de 1772. La production de ces couteaux est également très courante à Saint Etienne à cette époque. Puis, sa fabrication qui avait été abandonnée, a été reprise par la société GRAT établie à Foix au début du XXème siècle et qui prit le nom de Savignac suite à un mariage au milieu du XXème.
A la fin des années 1980, le stock des couteaux « Capucin » faits par GRAT étant épuisé, l’appellation « l’Ariégeois » fut déposée et depuis la production de ces couteaux a été reprise par la SARL Savignac qui les commercialise sous ce nom.

Caractéristiques
Manche en corne d’une seule pièce, souvent jaune transparente, quelques fois foncée, renflement en extrémité rappelant le profil d’un capucin.
Un clou monté sur rosette sert d’axe à la lame et un autre, généralement de diamètre plus faible, constitue la butée à la lame.
Lame large en feuille de sauge, à pointe centrée.

Localisation
Ce couteau, originaire de l’Ariège, des Pyrénées Orientales et des Hautes Pyrénées, est maintenant fabriqué à Thiers

Extrait du site de Jean-François Laliard : Un monde de couteaux

Retour

Publicités